Promotion des métiers

 

ADEMA (Accès des Demandeurs d'Emploi aux Métiers Agricoles)

 

 

Vous souhaitez découvrir les métiers de l'agriculture ? ADEMA vous le permet.

ADEMA, dispositif de découverte des métiers de l’agriculture est un stage de formation professionnelle de 154 heures (22 jours ouvrés).

 

                        Trois étapes :

 

Accueil au centre de formation : 5 jours :

  • Découverte de l’environnement et des métiers agricoles locaux
  • Elaboration de son parcours professionnel
  • Choix d’une filière agricole pour l’immersion professionnelle
  • Acquisition de quelques connaissances techniques de base

 

Immersion en entreprise agricole : 3 semaines :

  • Découverte de la réalité du travail agricole avec l’appui du maître de stage désigné en entreprise d’accueil
  • Acquisition de gestes professionnels de base relatifs à l’emploi agricole

 

Retour au centre de formation : 2 jours :

  • Bilan de l’immersion et identification des acquis
  • Consolidation du projet professionnel et préconisations pour accéder à un emploi ou une formation en agriculture

 

Statut : le demandeur d’emploi devient stagiaire de la Formation Professionnelle Continue. Il est placé sous la responsabilité d’un centre de formation référencé Adema. Le stagiaire est encadré sur site par un référent professionnel (maître de stage).

 

Indemnités de stage

  • S’il est bénéficiaire d’allocations chômage (ARE et ASS), le stagiaire les conserve
  • S’il ne perçoit pas d’indemnité chômage ou s’il est bénéficiaire du RSA, le stagiaire bénéficiera d’une allocation de 652 € (versée par chèque bancaire)

 

                                                                                               Vous avez des questions ? Contactez-nous !

                                               Adefa du Gard – 04 66 36 12 62 / adefa-gard@anefa.org

 

 

                                                                                              Egalement à consulter : www.fafsea.com/adema

 

 

 

* : Les métiers du paysage sont exclus de ce dispositif.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager sur

Partager par mail

Imprimer